ترجم الموضوع الى العربية
 ترجم محتوى الصفحة الى الانكليزية باستخدام خدمة كوكول - الموقع غير مسؤول عن الترجمة

Tunisie : Demande d’une enquête concernant l’agression de Mme Leila Bejaoui.

Soufiene Bouzid
2020 / 5 / 15

Tunis, 14 Mai 2020

Lettre ouverte à l’attention de Mr. Noureddine Erray, le Ministre des Affaires étrangères

Objet : Préoccupations relatives à la violence à l’égard des femmes dans nos représentations diplomatiques et en particulier par rapport à la violence subie par Mme. Lilia Bejoui, attachée sociale du consulat tunisien à Munich.
Objet : Demande d’une enquête célère, impartiale et transparente concernant l’agression de Mme Leila Bejaoui.

Mr. Le Ministre,

L’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD), a placé la dénonciation et l’élimination de de la violence à l’égard des femmes, sous toutes ses formes et dans tous les milieux, y compris sur les lieux du travail, au centre de son action et de ses priorités nationales.

Aujourd’hui, préoccupées par l’agression physique et morale grave dont a été l’objet Mme. Leila Bejaoui, en poste à Munich, en date du 25 avril 2020 et dont nous avons été informées, nous vous adressons cette lettre afin d’accélérer l’enquête ouverte par vos soins et de la diligenter avec toute objectivité, sérieux et transparence nécessaire ainsi que de rendre publics ses résultats afin de permettre à la victime une réparation pour la violence qu’elle a subie.

Sans préjuger des suites qui seront données par la justice à cette affaire, nous voudrions saisir cette occasion pour vous exprimer notre profonde inquiétude quant à la multiplication de cas d’agression de femmes diplomates ou en poste dans nos représentations diplomatiques à l’étranger, car, comme vous le savez, il ne s’agit pas là du premier cas. Ces agressions, constituent non seulement une atteinte grave aux droits humains et une violation flagrante de la Constitution tunisienne et sont de ce fait, punies par la loi n°58 de 2017 relative à l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes, mais de surcroit, celles-ci nuisent fortement à l’image de notre diplomatie, à la promotion de la place des femmes au sein de votre ministère et à la lente et laborieuse féminisation de la politique étrangère de la Tunisie.

C’est pourquoi, nous vous demandons instamment de veiller à ce que l’enquête ouverte ne soit pas cheminée dans une -dir-ection nuisant aux droits de la victime et ainsi à l’image de notre diplomatie à l’internationale. Nous vous appelons également à condamner publiquement les violences, les agissements sexistes et les abus de pouvoir, dont sont souvent victimes les femmes dans nos représentations dans le monde et à prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité et protéger leur santé physique et mentale ainsi que pour éviter que de tels cas se reproduisent.

Dans l’attente de votre positionnement sur cette question essentielle, nous restons à votre disposition pour échanger sur ce sujet et nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Yosra Frawes
Présidente de l’ATFD




Add comment
Rate the article

Bad 12345678910 Very good
                                                                                    
Result : 100% Participated in the vote : 2