ترجم الموضوع الى العربية
 ترجم محتوى الصفحة الى الانكليزية باستخدام خدمة كوكول - الموقع غير مسؤول عن الترجمة

Leningrad – le lotus, la fleure rouge de la république nationaliste démocratique socialiste populaire et

Mohammed Mohamed fakkak
2018 / 9 / 29

Al- Hoceima – Leningrad – le lotus, la fleure rouge de la république nationaliste démocratique socialiste populaire et indépendante le 28/09/2018.
« sans l’homme, l’être serait muet sourd ,aveugle : il serait présent , il ne serait pas- là, il ne serait pas le vrai- en l’homme, la nature se rend visible à elle – même »
La voie républicaine prolétaire progressiste avant – garde internationale démocratique radicale laïque philosophique socialiste scientifique matérialiste dialectique historique bolchevique communiste marxiste léniniste révolutionnaire.
Che Guevara ibn Asahara ibn Asahara ibn Abdel mâta ibn Salah Eddine ibn al Amir Mohammed ibn Abdelkrim el khattabi ibn al Amir Abdelkader al jazairi ibn Omar al moghtar ibn Gamal abdenasser ibn Ahmed ben balla ibn al Mehdi ben baraka Mohammed Mohamed fakkak.
Dans une histoire plus noire et plus longue de 64 ans à peu près nous sommes le seul peuple où l’homme est devenu entièrement et irrémédiablement esclave, serf, opprimé , damné , aliéné aux propres yeux de ce fils des chiennes israéliennes – sionistes, où il ne sait plus ce qu’il est, mais sait toutefois qu’il est qu’un petit chose , pédé , cochon, imbécile ,voleur ,prédateur , corrupteur ,violeur, menteur. Car pour les progressistes communistes , c’est une grave illusion pour ceux qui pas encore sont convaincus que la monarchie « galaouites – Lyautey judo- islamiste terroriste tyrannique despotique, obscurantiste, inconciliable et réactionnaire peut se transformer en état nationaliste démocratique parlementaire populaire !
Mais la vérité, l’essence la nature de cette monarchie naziste fasciste raciste ne laisse au bout du compte qu’un sentiment amer de désarroi et d’effondrement. Car « tout se passe sous les sales pieds de ce chien des chiens « Chamoun six » comme si le peuple est devenu liquide et nous glissent entre ses doits ! »
Jusqu’à quand nous pourrons jeter nos yeux vers le nouveau horizon républicain national démocratique, pour que nous pourrons atteindre un stade avancé, croire à l’avènement d’une nouvelle femme, d’un nouvel homme, à une époque nouvelle s’ouvre devant nos larges masses populaires opprimées, damnées.
Jetez un petit regard pour vous trouver tout le peuple n’est qu’à l’incertitude, l’angoisse, le stresse, le manque d’énergie, de génie, de talents, de capacités, d’audaces, de courages et la couleur pessimiste, désespoir sont les traits distinctifs de ce qu’est l’âme. Naturellement, tout cela se reflète dans un régime étranger, illégitime, in humaniste, néo- colonialiste, néo- comprador, antinationaliste, anti- démocratique anti- populaire.
la production idéologique, politique ,économique , sociale religieuse et intellectuelle de cette malhonnête monarchie caduque dépassée ,démodée traduit une faillite dramatique tragique, des crises structurelles ,des impasses enfermées, des modèles réactionnaires, traditionnels d’interprétation et d’orientation face à un contexte et des événements nouveaux, face au tolérance ,à la liberté de la religion , au pluralisme d’une société libérale laïque démocratique et ouverte, qui se définit précisément par son refus d’imposer une religion réactionnaire dogmatique mythiques, d’imposer une vision du monde et de la femme et de l’homme ,car nous refusons totalement une religion terroriste qui impose la contrainte, cette religion islamiste - israélienne – sioniste. Nous voulons une religion démocratique matérialiste dialectique raisonnable logique qui n’a pour but qu’instaurer une coexistence pacifique entres tous les peuples, toutes les nations, les points de vue les plus contradictoires.
Car les jeunes aujourd’hui n’ont plus qu’un mépris indicible, qu’une humilité profonde, qu’un dédain en vers la monarchie banale, qui est morte.
Il faut que ces partis des traîtres savent assez bien que dans le domaine opportuniste, les compromis avec le chien des chiens sont l’origine, la racine radicale de tous les maux tragiques, de tous les vices.
mais grâce à la révolution marocaine, populaire continue, tout le monde considère le peuple, et le tient en haute estime. Car le peuple marocain n’a aucun but qu’apprendre à mépriser, ce pédé roi, et ici j’exige j’affirme que lorsque je dis « la république nationaliste démocratique populaire, c’est pour reprocher de laisser la majorité des voix populaires décider de ce qu’est la vérité, car la démocratie c’est la liberté « mais moins par respect pour l’esprit humain et pour la personnalité humaine que par indifférence à l’égard de la vérité ». est ce que cet animal ,cette pierre qui n’a pas d’âme , d »esprit , de cerveau ,de tète, qui ne sens pas ,qui ne parle pas , qui n’exprime pas, est ce que ce néant ce primitif, peut supporter , respecter la responsabilité ,le devoir pour assurer la démocratie ,les intérêts, les nobles causes du peuple ? je suis sûre et certain que ce chien des chiens ne veut que mépriser les esprits critiques philosophiques scientifiques matérialistes dialectiques historiques, que fuir tous les efforts laborieux de la culture , de la civilisation pour retrouver une prétendue nature élémentaire et invoquent le sang et le sol, l’instinct, l’ivresse, la communauté et le destin comme des puissances mythiques primitives préhistoriques ?
ce chien ne conserve son régime inhumain , bestial animal sauvage barbare cruel que par des chiens de garde qui trahissent la cause nationale, la révolution populaire !
la trahison des partis apolitiques opportunistes arrivistes chauvinistes révisionnistes, à la nature du carton, du bazar, du bordel, cette trahison devient une extase divine, un principe sacré. Ils ventent le peuple à tout vil prix.
Je peux attacher une grande importance à ce malheureux peuple à la situation dramatique tragique du peuple marocain dans le monde, car le nouvelle génération se termine sur l’idée fameuse selon laquelle la perte des certitudes pourrait marquer la naissance d’un nouveau monde ,d’une nouvelle société, d’une nouvelle religion démocratique progressiste avant – garde populaire, un nouveau dieu qui manifeste donc dans le courage de la liberté, un dieu que nous ferions gran-dir- par notre action libre, notre spontanéité, notre initiative, nous voulons posséder la force, la naissance d’un nouvel humanisme . c’est comme affirme plessner que celui qui définit l’homme, c’est l’impossibilité d’on donner une définition définitive, dans la mesure où tous les cadres d’une définition possible – éthique, philosophique, scientifique – sont eux- mêmes, historiquement, une production humaine.
Pour ce qui est de sa définition, de son essence, l’homme reste toujours une invention de la culture qu’il a lui – même crée .
Les considérations relatives à l’homme ne peuvent jamais le prendre comme une grandeur achevée, comme un objet. »
Che Guevara ibn Asahara ibn Asahara Mohammed Mohamed fakkak.




Add comment
Rate the article

Bad 12345678910 Very good
                                                                                    
Result : 100% Participated in the vote : 1