ترجم الموضوع الى العربية
 ترجم محتوى الصفحة الى الانكليزية باستخدام خدمة كوكول - الموقع غير مسؤول عن الترجمة

a bas le roi prdateur mohammed six

mohammed mohammed fakkak
2016 / 1 / 21

Khouribga lpervier international Mohammed ibn Abdel Karim el khat tabi- la rpublique proltarienne dmocratique


socialiste populaire rvolutionnaire indpendante : le 21.01.2016
Comment resterons nous soumis lautorit dictature absolue du roi prdateur, raciste fasciste, terroriste imprialiste - sioniste ?
La voie dmocratique, radicale progressiste avant- garde socialiste marxiste lniniste, communiste rvolutionnaire :
Ibn Asahara ibn Asahara Ab Smahane ibn Abdel mati ibn el Hassan ibn Salah ibn Tahar Mohammed Mohamed Fakkak.
Un peuple opprim, sans,droit,sans volont, sans souverainet, sans libert, sans dmocratie, sans indpendance, sans galit est comme un mort, nant, qui ne pourrait que ressentir son infriorit
Je peux dmentir scientifiquement et historiquement, le mythe qui prtend que les rois galaouites, avaient des rapports, des liens de parent avec sainte la famille de la fille du prophte Fatima Asahara. Car cette famille faisait partie des tribus humilis, des nomades sahariennes, des trangers colonialistes envahisseurs qui ne dfendaient quune politique favorable leurs intrts, dtournaient habilement les mentalits, les mes, les esprits, la religion islamique leurs profit, leurs marchs ferms, leurs biens.
Mieux valait mourir que de cder, que dobir au roi galaouite, opportuniste, traitre, populiste qui est plus misricordieux envers les imprialistes sionistes, mais trs cruel, sauvage ,barbare, terroriste, tyrannique ,despote, assassin, criminel envers les masses populaires ,les pauvres, les misrables, les proltaires -;-mes femmes, les paysans, les tudiants, les lves, les professeurs.
Ce roi est aussi sympathisait avec les courants imprialistes- sionistes, des nazi, en raison de sa nature non humaine, comme des pierres, des animaux, des poubelles, des choses.
Peut- tre sa politique anti nationaliste, anti dmocratique, anti populaire montre-t- elle avant tout, avec une insistance et une tnacit sans gales, combien ce roi est un dictateur absolu, un bourreau. Il se veut un roi dictateur.
La dictature de Mohammed six consacre toute sa passion, son autorit no colonialiste qui souffle travers la socit marocaine comme celle qui vient autres pays, dans les rgimes obscurantistes arabes saoudites, et turque, nest pas ne de notre temps moderne, cette maudite dictature absolue vient du fond des milliers ans.
Il faut une rvolution rpublicaine dmocratique radicale, populaire, progressiste, socialiste qui doit mau-dir-e le rgime galaouite fabriqu dpourvu de lAuthenticit, loriginalit lgitime. Car sans lhomme libre, le Maroc serait muet, sourd, aveugle, mort, nant. Il serait l, mais il ne serait pas le vrai, cest - -dir-e le Maroc sous la rgne de la barbarie galaouite retourne lobscurit.

Mais pourquoi la richesse globale de CE roi, vicieux prdateur na pas fait disparaitre, vaincre, la misre, la pauvret, le chmage, lignorance, linjustice, lingalit, les impts ngatifs ? pourquoi ce roi ne prend pas parti pour une stratgie sociale, des aides sociales vers les pauvres, viter ainsi la crise structurelle conomique, financire qui guette la scurit sociale nationale ?
Cest comme nous montrons la politique royale dmontre avec sa dictature absolue, que si la pauvret et la misre sont naturelles, le roi est devenu aujourdhui assez riche, assez milliardaire que les riches des tats - unis amricains grande Bretagne, sude, France.
Le discours du dictateur : Mahmoud Darwich for ever

Certes, elles nont plus aujourdhui laura quelles avaient encore il y a quelques annes Mais il est tout de mme tonnant de constater que les grandes voix potiques arabes se tiennent distance, trs critique, des soulvements arabes. Au Bahren, Qassim Haddad, auteur avec Amin Saleh en 1984 dun manifeste qui fut une vritable rvolution potique, nest gure sorti de son silence que pour condamner, au tout dbut des vnements, les excs des rvolutionnaires (rfrence en arabe). Rticent vis--vis de ce quon appelle le -print-emps arabe , Adonis lest encore plus par rapport ce qui se passe en Syrie et quon appelle rvolution [et qui] nen est pas une. Il se passe des choses contraires au principe mme dune rvolution. Mais cest encore le dernier communiste , lIrakien Saadi Youssef, qui est le plus cruel avec son pome se moquant des poules caquetant -print-emps arabe, -print-emps arabe !
Quaurait pens de tout cela Mahmoud Darwich, disparu au dbut du mois daot, il y a cinq ans dj ? Quel parti aurait-il pris dans ces soulvements qui laissent si peu de place, en apparence du moins, la question palestinienne ? La rponse se trouve dans les crits quil a laisss, et dans les lectures quils susciteront, longtemps encore. Certains textes plus que dautres, certains moments et dans certaines circonstances.
Ces Discours versifis du dictateur ( ) en particulier. Composs Paris entre 1986 et 1987 pour la revue Al-Yawm al-sbi, ils dnonaient une situation politique qui pouvait caractriser plus dun pays arabe, mme si le rgime syrien stait alors senti vis au point que ces pomes ny circulaient que sous le manteau A cause de ce vers, peut-tre, trop vocateur de la base clanique et confessionnelle du pouvoir des Assad ? Je vous choisirai, un un, de la ligne de ma mre, de ma doctrine
Publis dans de rares numros de revue (Al-Karmel nouvelle srie en 2011 par exemple) ou encore sur des sites Internet comme celui du quotidien gyptien Al-Watan, ces pomes viennent de connatre leur premire vritable dition(illustration du haut) par une maison ddition de Hafa, Al-Rya, en partenariat avec la Fondation Mahmoud Darwich.
Grce laide amicale de Houda Ayoub, je vous propose la traduction du premier de ces huit textes/pomes ! Le texte a t dit le mieux possible, en fonction des diffrentes versions disponibles sur la Toile et donc lgrement diffrent par rapport la lecture quen donne vido la fin du billet le pote lui-mme. Sa rcitation, o se devine sa moquerie amre de lenflure verbale des dictateurs dhier et daujourdhui, est introduite ainsi : Extraits du discours du dictateur arabe qui ma charg de lcrire pour lui, et en son nom)

Discours de laccession au trne

Je choisirai mon peuple

Je choisirai les personnes de mon peuple

Je vous choisirai, un un, de la ligne de ma mre, de ma doctrine

Je vous choisirai afin que vous soyez dignes de moi

Alors, arrtez maintenant dapplau-dir- afin que vous soyez dignes de moi

De mon amour.

Je choisirai mon peuple, comme une enceinte mon royaume, comme un bas-ct mon chemin

Debout, vous que jai tris comme on le fait de perles !

À-;- chacun une promise

À-;- chaque couple deux enfants, le garon en premier

La fille par la suite, sans troisime, et que prospre lamour

Selon ma loi ! Alors, aimez les femmes et ne les frappez point

si quelque impuret vient les toucher

Que la paix soit sur vous !

Je choisirai celui qui mritera de comparatre devant les louanges de ma pense

Celui qui mritera de passer devant les jardins de mon palais
ǡ
Tenez-vous tous autour de moi comme une aurole

Pour que nous rvisions la destine dÈ-;-ve, la destine des descendants dAdam

Je vous choisirai, peuple aimant, solide et doux

Je choisirai celui dentre vous qui sera le plus apte rester, le plus habile souhaiter longue vie

mon trne

Au diable les É-;-tats quont dchirs les temptes
ӡ
Je me suis lass de cette ignorance des gens ! Peuple ! Ô-;- mon peuple libre

Alors, soit le gardien

De lair que je respire, contre les pauvres, les essaims de mouches, les nuages de poussire

Nettoie les chemins des cits, des va-nu-pieds, des misreux, des affams
ϡ
Au diable la corruption, au diable la misre des cratures oisives

Je choisirai un peuple fait de personnes intelligentes, aimantes, brillantes

Au diable la boue des chemins

Je vous choisirai selon la charte de mon cur

Et celui qui est sans dfaut sera le gardien de mon chien

Et celui qui sait soigner tiendra la bride de mon nouveau cheval

Et celui qui sait crire ouvrira le chemin de lhymne

Et celui qui sait juger deviendra contrleur de la monnaie

Et celui qui est bien fait sera prpos aux scandales

Et celui qui est robuste sera le dlgu aux loges

Et celui qui na ni-or-ni perle, celui-l quil disparaisse !

Et celui qui ne connat ni lennui ni le talent, celui-l quil disparaisse !

Je nai de temps ni pour le bl, ni pour le labeur, et sache

Ô-;- mon peuple, mon peuple choisi de mes propres mains

Que je suis le Bon Matre

Je suis le matre clment et juste

Jai pris en haine les tyrans car ils sont la tte de peuples dignorants

Pour que la justice se lve en ces temps subtils, il faut
ϡ
Un nouveau parlement, et des questions
ȡ ȡ
Ainsi : qui est le peuple, cher peuple ? Nimporte qui

peut-il tre qualifi de citoyen ?
ǿ
À-;- ton avis, est-il convenable quune personne comme moi commande voleurs, aveugles et ignorants ?

Acceptez-vous que votre matre vous traite, vous les nobles,
ڿ
Comme la racaille ? Les orphelins ? Les veuves ?

Et que ce philosophe et le mendiant soient sur un pied dgalit ? Iront-ils

Voter ensemble pour que la plbe gouverne la politique de cette nation ?
ȡ
Car ils sont la majorit, peuple, et nul besoin dun tel nombre si vous voulez

Un nouveau rgime pour prvenir la discorde

Je choisirai donc les personnes de mon peuple

Je vous choisirai, un un, afin que vous soyez

Dignes de moi, et que je sois digne de vous

Je vous accorderai tous les droits

Je vous accorderai le droit de me servir

De dresser mon portrait haut sur les murs

Car tel est votre droit

Il est de votre droit de me remercier de bien vous vouloir comme nation

Il est de votre droit de vous dlecter des traits de mon visage, chaque an nouveau

Je vous accorderai tout droit que vous souhaitez

Le droit de pleurer la mort dun chien errant

Le droit dvoquer lexemple du prophte chaque fte

Le droit daller la mer tous les jours

Le droit de dormir comme vous le souhaitez, de dormir du ct quil vous plaira

Vous avez le droit de rver de me satisfaire, dobtenir mes bonnes grces

Ne craignez personne

Je vous accorderai votre droit lair, la lumire

au chant

Je vous construirai un paradis sur ma terre, mangez tout ce qui vous plaira de mes dlices

Ncoutez pas ce que disent de moi les roitelets

Je vous mets en garde contre les tourments de la jalousie

Et ne vous mlez pas de politique, sauf si lordre vient de moi

Car la politique est prison mienne

Ici, le gouvernement est concertation

Je suis le -dir-igeant lu

Et vous tes les masses lectorales

Il appartient au peuple de qumander au seuil de la porte

De senqurir de la vrit auprs de celui qui la convi, qui la favoris, qui la protg
ɡ
De la majorit, et la majorit est fatigante et fatigue

Il est du devoir du peuple de renier celui qui aura pill,

qui aura courtis la femme de son matre, qui aura commis ladultre, qui se sera livr la colre

Il est du devoir du peuple de soumettre toute affaire son -dir-igeant lu
ޡ
A moi daccepter dtre daccord ou de mopposer

La dcision me revient, la justice est mienne, le droit mappartient

Soit on est banni de mes faveurs

Soit on est tran chez le gouverneur

Car le droit de se livrer la colre
ǡ
Le droit dtre satisfait mappartiennent, moi, le -dir-igeant lu

Le droit la passion, livresse du plaisir

Sont vtres, masses lues

Je suis le -dir-igeant, libre et juste

Et vous tes les masses libres et justes

Nous crerons, avec mon lection, lÉ-;-tat vertueux

Plus de prison aprs mon lection, plus de rimes rabches sur la lassitude des caravanes nomades
ݡ
Jabolirai les chtiments -;- celui qui veut rouspter hors de mon peuple, quil le fasse !

Celui qui veut se rvolter hors de mon peuple, quil le fasse !
ȡ
Nous consentirons ceux qui sont en colre de dmissionner du peuple, car le peuple est libre

Il est libre, celui qui nest pas de moi, et qui nest pas de mon É-;-tat

Je choisirai les personnes de mon peuple, je vous choisirai, un un

Une fois tous les cinq ans
ѡ
Et vous me confirmerez une fois tous les vingt ans sil le faut, ou bien une fois

Pour lternit !

Et si vous ne voulez pas que je reste Dieu ne plaise ! Si vous voulez la perte du pays

Je ramnerai le peuple la populace davant pour me garder
ɡ
la majorit, et la majorit est anarchie faute de chef
!
Voudrais-tu, mon peuple mon frre, voudrais-tu dun destin si lamentable ?

À-;- toi ne plaise !

Jai choisi mon peuple et mon peuple ma maintenant choisi

Vaquez en paix mon service

Je vous permets de vous jeter mes pieds

Heureux soyez-vous, heureux soyons-nous tous !
Ibn Asahara ibn Asahara Mohammed Mohamed Fakkak.




Add comment
Rate the article

Bad 12345678910 Very good
                                                                                    
Result : 100% Participated in the vote : 1