ترجم الموضوع الى العربية
 ترجم محتوى الصفحة الى الانكليزية باستخدام خدمة كوكول - الموقع غير مسؤول عن الترجمة

pour moi-;- il nest Maroc que de la révolution prolétarienne contre le régime royal injuste-;-anti- nationale, anti- démocratique, anti-populaire

Mohammed Mohammed ibn Zahraa ibn Zahraa Fakkak
2015 / 1 / 14

Khouribga – la dictature du prolétariat – la république du grand héros Abdel Karim el khat tabi, qui suivait avec la plus profonde sympathie le développement du mouvement révolutionnaire dans notre cher pays, le 13/01/2015.
« Tout le terrorisme royal et islamiste, comme écrivait Marx, n’a été qu’un moyen plébéien de se défaire des ennemis de la bourgeoisie, l’absolutisme, le féodalisme, et l’esprit petit – bourgeois »
Abou arab, ibn Zahraa, ibn Zahraa Mohammed, Mohamed Fakkak, camarade du parti communiste -;- du programme historique de toute la classe ouvrière -;- par leurs luttes, leur sang et leurs larmes.
Nous sommes toujours pour la création du parti ouvrier moderne au Maroc, pour la commune de Khouribga. Nous seront toujours fidèles à nos ancêtres de la classe qui ont inauguré le combat révolutionnaire et qui ont tracé pour l’actuelle génération marocaine aussi la voie révolutionnaire qui mène jusqu’à la conquête révolutionnaire du pouvoir d’état, et supprimer, annuler définitivement le régime royal terroriste -;- obscurantiste réactionnaire, dictateur, théologique, tautologiques, autocratique anti- national -;- anti- démocratique, anti- populaire.
Nous vivons une période royaliste, plus réactionnaire, anti- révolutionnaire, fruit de tous les efforts des traitres, des opportunistes, qui formaient la base solide et remarquable des classes dominantes impérialistes, des sionistes au pays, contre le peuple pour qu’il ne puisse former le parti ouvrier ayant un but et un programme, démocratique, progressiste, populaire, révolutionnaire, unitaire et réaliser dans la pratique l’unité du prolétariat de tous le Maroc en une seule et même classe. Le prolétariat marocain doive s’organiser d’abord en classe -;- donc en parti républicain, laïque, révolutionnaire, matérialiste, historique, dialectique, radical -;- puis en classe dominante.
Ce parti révolutionnaire, qui fournit des points de repère et des certitudes avant l’action qui permettent seules de donner au parti un rôle véritablement conscient et efficient dans la révolution- c’est ce qui le distinguera de tous les autres partis, révisionnistes, néo- colonialistes, néo- libéral, et petits- bourgeois qui sont enfoncés dans le régime royaliste néo- féodal, déviationiste,et improvisateur, illégitime.
Nous voudrons passer, en évoquant les polémiques et suivrons la voie par laquelle le prolétariat s’est haussé du parti à l’état. De la préparation théorique à la révolution réelle, pratique révolutionnaire, c’est –à- -dir-e, la tentative, réussie, cette fois, de la conquête révolutionnaire du pouvoir d’état. » Selon la formule de Marx du capital –de te fabula narratur – cette période trace à l’avance notre propre avenir ».
C’est sous cet angle que nous verrons de quelle manière la révolution marocaine forgée par le peuple, se rattache au peuple, au parti révolutionnaire.car la révolution est la fille légitime du peuple.
Le régime royal lié par l’impérialisme -;- le sionisme -;- n’est pas juste,, n’est pas national, il est impérialiste, il s’oppose à la nation marocaine. Comme tout le monde le remarque, le centre de gravité du régime royal est en train de se déplacer du pays libre, indépendant, vers le sionisme, vers l’ennemi israélite. Ce qui est le grand but stratégique d’un régime royal traitre.
La classe ouvrière marocaine ne doit pas donner son appui à la bourgeoisie colonialiste impérialiste sioniste. Cette bourgeoisie empêche la révolution pour l’indépendance nationale, l’unité nationale et la libération du Maroc ce régime royal qui voudra tenir le Maroc divisé, en connivence avec les terroristes, les tyranniques, despotiques, islamistes, les opportunistes, les princes réactionnaires et le roi lui-même.
« Sans parti révolutionnaire, le Maroc serait mort, muet -;- il serait là, mais il ne serait pas »
inutile de parler de la science et de la philosophie bourgeoises desséchées qu’enseignent des professeurs desséchées pour abêtir la jeune génération des classes possédantes et la « dresser » contre les ennemis du dedans et du dehors »
L INTERNATIONALE
Couplet 1 :
Debout! l âme du prolétaire
Travailleurs, groupons-nous enfin.
Debout! les damnés de la terre!
Debout! les forçats de la faim!
Pour vaincre la misère et l ombre
Foule esclave, debout ! debout!
C est nous le droit, c est nous le nombre:
Nous qui n étions rien, soyons tout:

Refrain :
C’est la lutte finale
Groupons-nous et demain
L’Internationale
Sera le genre humain :

Couplet 2 :
Il n’est pas de sauveurs suprêmes:
Ni Dieu, ni César, ni Tribun.
Travailleurs, sauvons-nous nous-mêmes-;-
Travaillons au salut commun.
Pour que les voleurs rendent gorge,
Pour tirer l’esprit du cachot,
Allumons notre grande forge!
Battons le fer quand il est chaud!

Refrain

Couplet 3 :
Les Rois nous saoulaient de fumées
Paix entre nous! guerre aux Tyrans!
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l’air ! et rompons les rangs!
Bandit, prince, exploiteur ou prêtre
Qui vit de l homme est criminel-;-
Notre ennemi, c est notre maître:
Voilà le mot d ordre éternel.

Refrain

Couplet 4 :
L engrenage encor va nous tordre:
Le capital est triomphant-;-
La mitrailleuse fait de l ordre
En hachant la femme et l enfant.
L usure folle en ses colères
Sur nos cadavres calcinés
Soude à la grève des Salaires
La grève des assassinés.

Refrain

Couplet 5 :
Ouvriers, Paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs.
La terre n’appartient qu’aux hommes.
L oisif ira loger ailleurs.
C est de nos chairs qu ils se repaissent!
Si les corbeaux si les vautours
Un de ces matins disparaissent …
La Terre tournera toujours.

Refrain

Couplet 6 :
Qu enfin le passé s engloutisse!
Qu un genre humain transfiguré
Sous le ciel clair de la Justice
Mûrisse avec l épi doré!
Ne crains plus les nids de chenilles
Qui gâtaient l arbre et ses produits
Travail, étends sur nos familles
Tes rameaux tout rouges de fruits!

Refrain

L INTERNATIONALE
Couplet 1 :
Debout ! les damn
variant words in square brackets]

Arise ye workers [starvelings] from your slumbers
Arise ye prisoners of want
For reason in revolt now thunders
And at last ends the age of cant.
Away with all your superstitions
Servile masses arise, arise
We ll change henceforth [forthwith] the old tradition [conditions]
And spurn the dust to win the prize.

So comrades, come rally
And the last fight let us face
The Internationale unites the human race.
So comrades, come rally
And the last fight let us face
The Internationale unites the human race.

No more deluded by reaction
On tyrants only we ll make war
The soldiers too will take strike action
They ll break ranks and fight no more
And if those cannibals keep trying
To sacrifice us to their pride
They soon shall hear the bullets flying
We ll shoot the generals on our own side.

No saviour from on high delivers
No faith have we in prince´-or-peer
Our own right hand the chains must shiver
Chains of hatred, greed and fear
E er the thieves will out with their booty [give up their booty]
And give to all a happier lot.
Each [those] at the forge must do their duty
And we ll strike while the iron is hot.




________________________________________

L Internationale

Debout les damnés de la terre
Debout les forçats de la faim
La raison tonne en son cratère
C est l éruption de la fin
Du passe faisons table rase
Foules, esclaves, debout, debout
Le monde va changer de base
Nous ne sommes rien, soyons tout

C est la lutte finale
Groupons-nous, et demain (bis)
L Internationale
Sera le genre humain

Il n est pas de sauveurs suprêmes
Ni Dieu, ni César, ni tribun
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes
Décrétons le salut commun
Pour que le voleur rende gorge
Pour tirer l esprit du cachot
Soufflons nous-mêmes notre forge
Battons le fer quand il est chaud

L état comprime et la loi triche
L impôt saigne le malheureux
Nul devoir ne s impose au riche
Le droit du pauvre est un mot creux
C est assez, languir en tutelle
L égalité veut d autres lois
Pas de droits sans devoirs dit-elle
Egaux, pas de devoirs sans droits

Hideux dans leur apothéose
Les rois de la mine et du rail
Ont-ils jamais fait autre chose
Que dévaliser le travail
Dans les coffres-forts de la bande
Ce qu il a crée s est fondu
En décrétant qu on le lui rende
Le peuple ne veut que son dû.

Les rois nous saoulaient de fumées
Paix entre nous, guerre aux tyrans
Appliquons la grève aux armées
Crosse en l air, et rompons les rangs
S ils s obstinent, ces cannibales
A faire de nous des héros
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux

Ouvriers, paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs
La terre n appartient qu aux hommes
L oisif ira loger ailleurs
Combien, de nos chairs se repaissent
Mais si les corbeaux, les vautours
Un de ces matins disparaissent
Le soleil brillera toujours.


________________________________________

Die Internationale

Wacht auf, Verdammte dieser Erde,
die stets man noch zum Hungern zwingt!
Das Recht wie Glut im Kraterherde
nun mit Macht zum Durchbruch dringt.
Reinen Tisch macht mit dem Bedranger!
Heer der Sklaven, wache auf!
Ein nichts zu sein, tragt es nicht langer
Alles zu werden, stromt zuhauf!

Volker, hort die Signale!
Auf, zum letzten Gefecht!
Die Internationale
Erkampft das Menschenrecht

Es rettet uns kein hoh res Wesen
kein Gott, kein Kaiser, noch Tribun
Uns aus dem Elend zu erlosen
konnen wir nur selber tun!
Leeres Wort: des armen Rechte,
Leeres Wort: des Reichen Pflicht!
Unmundigt nennt man uns Knechte,
duldet die Schmach langer nicht!

In Stadt und Land, ihr Arbeitsleute,
wir sind die starkste Partei n
Die Mussigganger schiebt beiseite!
Diese Welt muss unser sein-;-
Unser Blut sei nicht mehr der Raben
und der machtigen Geier Frass!
Erst wenn wir sie vertrieben haben
dann scheint die Sonn ohn Unterlass!


________________________________________

(The English version most commonly sung in South Africa. )
The Internationale

Arise ye prisoners of starvation
Arise ye toilers of the earth
For reason thunders new creation
`Tis a better world in birth.

Never more traditions chains shall bind us
Arise ye toilers no more in thrall
The earth shall rise on new foundations
We are naught but we shall be all.

Then comrades, come rally
And the last fight let us face
The Internationale
Unites the human race.


________________________________________

(Zulu) i-Internationale

n zigqila zezwe lonke
Vukan ejokwen lobugqili
Sizokwakh umhlaba kabusha
Siqed indlala nobumpofu.

lamasik okusibopha
Asilwise yonk incindezelo
Manj umhlab unesakhiw esisha
Asisodwa Kulomkhankaso

Maqaban wozan sihlanganeni
Sibhekene nempi yamanqamu
I-Internationale
Ibumb uluntu lonke




Add comment
Rate the article

Bad 12345678910 Very good
                                                                                    
Result : 100% Participated in the vote : 1