ترجم الموضوع الى العربية
 ترجم محتوى الصفحة الى الانكليزية باستخدام خدمة كوكول - الموقع غير مسؤول عن الترجمة

Le régime royal réactionnaire est-il vraiment nécessaire pour le grand Maroc ?

Mohammed Fakkak
mohammedfakkak@yahoo.fr
2013 / 5 / 3

Khouribga-la mère nourricière-le 02.05.2013/2963.

Le camarade de la république : ibn Zahra Mohammed Fakkak.
Salut, dictateur, ceux qui ont martyrisées, martyrisés et qui vont martyriser, mourir, te saluent.
« le soleil luit pour tout les marocaines, les marocains, et pas seulement pour ta tribu fasciste, pour ton néo- colonialisme, néo-libéralisme, islamisme bureaucratique »le grand Maroc entre tes griffes demeure le malheureux pays dépourvu de démocratie, de liberté, de dignité, de justice sociale, d’égalité, de fraternité .aujourd’hui, il est clair que les impérialistes, les sionistes, les réactionnaires, étouffent les appels de la révolution printanière marocaine, arabe.
Votre exemple constitue bien un modèle dictatorial terroriste.ton régime témoigne également que bon nombre de violations attribuées à la révolution printanière arabe sont quelquefois antérieurs à la prise du pouvoir suprême par Hassan 2 le plus grand dictateur du monde.
« Pour moi, il n’existe pas de joie plus grande que celle de combattre pour le beau bonheur de mon peuple, de la femme, du prolétariat, de l’humanité. »je voudrai mourir sur le champs de bataille. Avec tous les peuples de la terre, en marche et en combat.
« La stature dressée. Je marche.
La tète haute, levée, je marche.
Dans ma paume, un brin d’olive
Et sur mes épaules, mon cercueil
Et je marche….et je marche…..et je marche.
…………………………………………………………………….
Mon cœur est une lune rouge
Mon cœur est un jardin
Il y a…..il y a du licière
Il y a du basilic
…………………………………….
Mes lèvres...Un ciel qui déverse des pluies.
De feu un moment...d’amour souvent
Dans ma paume, un brin d’olive.
Et sur mes épaules, mon cercueil
Et je marche… et je marche….et je marche.
« je n’ai simplement pas le temps pour cela..dans notre cher pays, même la nuit noire peut devenir un matin éclatant de soleil. Je suis profondément heureux.ma tragédie personnelle est rejetée de cité par la joie merveilleuse d’avoir conscience que mes mains aussi posent des briques pour le magnifique édifice que nous construisons, et dont le nom est le socialisme »
« Aussi n’avait-il pas assez de mépris indigné pour les pleurnicheurs qui se plaignent toujours de la vie et qui, au moindre échec personnel, geignent qu’ils n’ont plus de raisonne vivre. »
Puisse ce bonheur sublime des héros, des martyres, des martyrs, rayonner de leurs martyre, de leurs vies !
Abdelkrim-el khattabi, et Mehdi ben barka, Omar ben jelloune, dahkoun, Saida –el manebhi… »Soyez surs et certains que, si vos vies ont connu de sombres fins, elles sont, et elles seront toujours des étoiles dans le ciel, des lumières pour des milliers de femmes et d’hommes. vous resterez pour les marocaines , les marocains, pour le monde entier des militants, des bienfaisants, des exaltants exemples de victoire de principes ,de révolutions sur les trahisons du sort dictatorial des rois persécutant ,accablants le Maroc de ses persécutions, de ses manies de la persécution, de ses délires de la persécution :car vous vous êtes fait un avec votre grand peuple, ressuscité et libre ;vous avez épousé sa joie puissante et son élan irisable. Vous êtes en lui, il est en vous. »
« ce que l’homme possède de plus précieux, c’est la vie. Elle ne lui est donnée qu’une fois.et il doit la vivre de façon à ne pas regretter les années inutilement vécues, à ne pas rougir pour son passé mesquin, de façon qu’en mourant, il puisse dire : toute ma vie et toutes ms forces, je les ai consacrées à l’œuvre la plus sublime qui soit : la lutte pour l’affranchissement de l’humanité »
La preuve la plus grandiose que la révolution n’est arrêté, c’est l’adhésion populaire de toutes les classes à la cause de l’émancipation sociale, c’est la voix du prolétariat marocain qui s’est fait entendre plus d’une fois en faveur d’une revendication révolutionnaire. Cette classe ne peut vivre sans liberté, sans démocratie, sans conflits ni contradictions. le peuple doit donc vivre sans dictature, sans tyrannie, sans despotisme, sans terrorisme islamiste, sans police.
La révolution n’est pas arrêtée pour la simple raison qu’on ne peut pas arrêter l’évolution sociale,.mohammed6 ne peut pas plus fixer , étouffer la révolution populaire, démocratique, progressiste, civile, laïque, et pacifique.
La révolution ne peut pas s’arrêter justement parce que le destin du peuple, la volonté du peuple, la voix du peuple, voix de dieu, »adage suivant lequel on prend une décision, on établit la vérité d’un fait ou la justice d’une chose en fonction de l’opinion du plus grand nombre, de la masse »
La révolution ne peut pas s’arrêter justement parce que l’être humain l’esprit humain ; le cœur humain, la vie humaine ne peuvent s’arrêter. » On peut l’opprimer, mais non les tuer, du moins tant qu’il y aura des hommes.
Le roi m6 doit tirer récemment la conclusion que s’il veut tuer la révolution, le régime royal alors se dépasse, s’arrête. »il n’y aurait plus qu’à le mettre au rancart. »
« Puisque ne nous sommes pas encore libres, indépendants, nous n’irons pas rejoindre les chiens de garde du pouvoir de Mohammed VI.
Abolition de despotique. A bas le régime réactionnaire royal. a bas l impérialisme, a bas le sionisme.

Les Yeux d Elsa
Tes yeux sont si profonds qu en me penchant pour boire
J ai vu tous les soleils y venir se mirer
S y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j y perds la mémoire

À l ombre des oiseaux c est l océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n est jamais bleu comme il l est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d après la pluie
Le verre n est jamais si bleu qu à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L iris troué de noir plus bleu d être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d un firmament pour des millions d astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d août

J ai retiré ce radium de la pechblende
Et j ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu un beau soir l univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d Elsa les yeux d Elsa les yeux d Elsa
Louis Aragon.
Bin Zahra Mohammed Mohammed Fakkak




Add comment
Rate the article

Bad 12345678910 Very good
                                                                    
Result : 55% Participated in the vote : 2